Tamir Gal, un chanteur inconscient…et chanceux ! article + vidéo

Publié le par danilette

www.israel7.com/2011/10/tamir-gal

Tempérament casse-cou ou idéalisme naïf, toujours est-il que le chanteur Tamir Gal, qui anime des soirées aussi bien devant des publics juifs qu’arabes, a échappé de justesse à un attentat vendredi soir dernier. Alors qu’il se produisait dans une soirée de mariage à Ramallah, des membres de la famille du marié ont soudain fait irruption sur la scène et l’ont évacué en voiture – lui et ses musiciens – vers un autre endroit de la ville…après que des inconnus en cagoule aient commencé à tirer dans leur direction ! Les tirs se sont poursuivis même pendant leur fuite.

Tamir Gal, spécialiste de la chanson de style turc et méditerranéen dans les années 90, est une véritable vedette auprès des publics arabes et il se produit souvent dans ces endroits pourtant risqués. Mais ce soir-là, parmi les 2500 personnes qui se pressaient pour l’écouter, se trouvait des membres du Hamas qui ne voyaient pas d’un bon œil la présence d’un juif en ces lieux, malgré l’énorme cadeau fait par Israël à l’organisation terroristes trois jour à peine auparavant ! « Dans un premier temps », avoue Gal, « j’ai cru que les bruits étaient des coups de feu de joie, comme il est d’usage chez les Arabes, mais lorsque des proches du marié m’ont empoigné et emmené en lieu sûr, j’ai compris que j’avais échappé à un drame ».
L’un des musiciens qui accompagnaient le chanteur a confié après coup « que sa famille l’avait supplié de ne pas accepter d’aller jouer à Ramallah, mais qu’il ne les avait pas écoutés, estimant que rien ne pouvait lui arriver ». Il a fui avec les autres membres du groupe, laissant sur place son synthétiseur, et ne sachant pas s’il le récupérera un jour. « Ce qui est sûr, c’est que je ne mettrai plus les pieds là-bas », affirme-t-il !
Interrogé après les faits, Tamir Gal, révèle « qu’il a appris après coup qu’une jeune fille parmi les invités était en contact avec une organisation terroriste, et leur a dit qu’un juif venait chanter à cette soirée ». Immédiatement après, un groupe d’hommes cagoulés faisaient irruption dans la soirée et se mettaient à tirer en direction de l’ensemble musical.
Le chanteur reconnaît « qu’il a vécu un miracle » et a fait un vœu de ne plus apparaître devant un public arabe.

Ci-dessous, la vidéo d'un autre mariage arabe à Ramallah en 2008, du côté des hommes, regardez comme le chanteur oriental israélien Tamir Gal est accueilli et fêté, celui qui a posté ce clip sur youtube dit :  "nous les orientaux, Juifs sépharades, nous investissons dans des produits et chanteurs orientaux, méditerranéens en faveur de la paix" , regardez c'est étonnant !


Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 25/10/2011 17:33



Chapeau, Monsieur Tamir Gal ! Quel courage, quel optimisme ! Cette vidéo fait plaisir, arrivera-t-on à dompter ces animaux sauvages par la musique ?