Tsahal observe avec sérieux et inquiétude la dégradation de la situation en Syrie, Shraga Blum

Publié le par danilette

http://www.israel7.com/2012/02/tsahal-se-prepare-a-des-acheminements-d%E2%80%99armement/

Tsahal observe avec sérieux et inquiétude la dégradation de la situation en Syrie avec son corollaire prévisible : de nombreux mouvements d’acheminement d’armement conventionnel et non-conventionnel depuis la Syrie vers le Liban au profit du Hezbollah. Ce phénomène n’ira qu’en augmentant à mesure que Bachar El-Assad sentira que la terre tremble sous ses pieds et qu’il voudra ouvrir des fronts à l’extérieur. Tsahal imagine aussi le scénario d’une prise de contrôle en Syrie même d’arsenaux militaires par des groupes terroristes.

Les services de Renseignements israéliens parlent de missiles antichars ultramodernes, des missiles sol-sol de moyenne et longue portée, de missiles sol-air et d’armes biologiques et chimiques.

La semaine dernière lors du Forum au Centre Interdisciplinaire de Herzliya, le ministre de la Défense Ehoud Barak avait prévenu « qu’un tel scénario risquait de briser le fragile équilibre au Liban ».

Le nouveau commandant de l’armée de l’aire, Ami Eshel, avait quant à lui déclaré à des journalistes au mois de janvier: « La question n’est pas si Assad va tomber mais quand ! Et à ce moment-là, qu’arrivera-t-il le jour d’après ? Le souci principal d’Israël est l’imposant arsenal chimique et biologique syrien acquis notamment en Europe de l’Est ! Qu’est-ce qui va être fourni au Hezbollah ? Qu’est-ce que le Hezbollah a déjà en sa possession ? Qu’est ce qui va être partagé entre les factions terroristes musulmanes à l’intérieur de la Syrie ? Il s’agit de quantités gigantesques d’armement en tous genres ! »

Cela fait en fait quelques années déjà qu’Israël se préoccupe de ce mouvement d’armement en provenance de la Syrie vers le Liban, en violation totale de la Résolution 1701 de l’ONU signée par Tsipi Livni après la 2e Guerre du Liban, dont elle se targue encore aujourd’hui, et qui interdit tout transfert d’armes au profit des terroristes chiites du Hezbollah.

Si la communauté internationale échoue dans sa recherche d’une solution en Syrie, le terrible choix qu’offrira la situation dans ce pays se situera entre la poursuite de la boucherie sanglante et l’installation d’un chaos régional par un dictateur qui voudra entraîner toute la région dans sa chute. par Shraga Blum

Publié dans Syrie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article