Tunisie : 2 jeunes hommes condamnés pour avoir critiqué l'islam

Publié le par danilette

 

Ghazi el Beji                                                                               Jaber Mejri

Le tribunal de Mahdia a condamné, jeudi 5 avril 2012, deux jeunes hommes de cette ville, Ghazi el Beji, ingénieur en biotechnologie alimentaire et Jaber Mejri, professeur d'anglais, à sept ans et demi de prison et 1200 dinars d'amende pour blasphème contre l'Islam (exactement pour "atteinte à la morale, diffamation et trouble à l'ordre public").

Il s’agit d’une peine sans précédent dans les affaires d’atteinte à la morale et diffamation de la religion qui se multiplient en Tunisie depuis la révolution et l’arrivée au pouvoir des islamistes. 

Les deux amis ont d'abord subi des licenciements abusifs, des insultes et des menaces de mort puis plusieurs plaintes ont conduit à des enquêtes de police. Jabeur a été arrêté et emprisonné à Mahdia. Ghazi s’est enfui et se trouve actuellement en Grèce où il a demandé l'asile politique. Selon un des procès-verbaux l'accusation porte sur "doute de l’existence de Dieu, doute de l’existence d’une religion nommée Islam, doute de l’existence du Prophète Mohamed".

Ghazi affirme que son ami Jabeur, arrêté le 5 mars, a été torturé  en prison. Le père de Ghazi a raconté : "La police a débarqué un jour pour chercher Ghazi, ils ont cherché sans rien trouver et quelques jours plus tard nous avons appris sa condamnation par contumace, depuis, notre famille subit des pressions énormes, nous sommes menacés et nous pensons quitter la ville". Selon la blogueuse Olfa Riahi, aucun avocat n’a accepté de défendre les accusés. 

 

Voici l'article d'Astrot Sukni sur www.informazionecorretta.com :

 
Les deux jeunes hommes ont été condamnés parce qu'ils ont posté sur Internet deux articles qui critiquent l'islam. Beji  a écrit un essai intitulé Al-IslamL'Illusion de l'Islam, tandis que Mejri a intitulé son essai Terre Obscure. Les deux livres contiennent des caricatures du prophète Mahomet qui sont considérées comme blasphématoires et offensantes pour la plupart des musulmans.

Dans une interview à Tunisia-live, Beji, qui se définit athée, a déclaré : j'ai écrit mon premier livre pour exprimer ce que je pense de l'Islam et pour révéler comment Mahomet a épousé Aïcha quand elle avait six ans et autres vérités. Après la révolution, en mars 2011, je pensais que la Tunisie était désormais un pays libre et démocratique et j'ai voulu essayer de faire publier mon livre. J'ai pris contact avec plusieurs éditeurs de Mahdia, mais ils ont tous refusés, j'ai donc pris la décision de le mettre en ligne sur le site Internet 4shared.com".

A Mahdia, la ville où résident les deux jeunes, le livre "Terre Obscure" de Mejri a été l'objet de nombreuses critiques : comment l'auteur a-t-il osé caricaturer un tunisien salafiste en singe ? Les Salafistes, furieux ont menacé de le défigurer avec de l'acide. Mejri a également exprimé de la sympathie à l'égard d'Israël et du premier ministre Netanyahu.

Au début les autorités ont déclaré que Mejri avait été emprisonné pour le protéger des Salafistes mais c'est faux parce que tout de suite après il a été arrêté et poursuivi.

Emna Galeli qui représente Human Rights Watch en Tunisie, a déclaré que son organisation condamne ce jugement qu'elle considère comme une atteinte à la liberté d'expression et la liberté de conscience et qu'elle est très préoccupée par la manière dont la religion est utilisée pour imposer un nouveau type de censure.

En Tunisie, la censure a désormais des tonalités religieuses.

Ils ont osé critiquer l'Islam, cette nouvelle circule depuis deux jours mais elle est peu commentée dans la presse et dans les médias. Astrit Sukni

Adapté par Danilette


mise à jour : j'ajoute ces liens :

http://atheistica.com/2012/04/05/tunisian-atheist-whos-sentenced-to-7-years-and-a-half-of-imprisonment/

https://tobegoodagain.wordpress.com/2012/04/05/affaire-mahdia-lenquete-atheisme-delit-de-pensee-atteinte-au-sacre/

http://www.tunisienumerique.com/tunisie-7-ans-de-prison-ferme-pour-les-2-hommes-qui-ont-insulte-le-prophete-a-mahdia/115485

http://www.tunisienumerique.com/si-loffence-au-prophete-est-prouvee-des-sanctions-exemplaires/26637



Commenter cet article

danilette 18/12/2012 13:05


Comment pourrait-on vous aider ?

ghazi 17/12/2012 12:56


Je suis Ghazi Beji l'ami de jabeur mari condamné de 7 ans et demi de prison j'ai entendu  parler que jabeur a été torturé en prison d'une façon régulière et maintenant sa famille sont
interdite du visité en plus il le force à faire la prière dans la prison