Un mariage sous les roquettes…

Publié le par danilette

Plus de 150 roquettes tirées sur les habitants du sud d’Israël en 7 jours. On oublie souvent la réalité qui se cache derrière de tels chiffres – à savoir l’angoisse de toute une population, forcée de se réfugier dans les abris anti-missiles et de bouleverser son emploi du temps, même s’il s’agit d’un mariage…

Tout était en place : la robe de mariée, les fleurs, les plus de 650 invités, et bien évidemment, les mariés. L’évènement devait avoir lieu dans un kibboutz du sud d’Israël mais en raison de la situation sécuritaire dans le sud d’Israël, le couple a du transférer l’évènement vers le centre du pays.

Quelques heures pour organiser le mariage ailleurs, hors de portée des missiles tirés de Gaza

Le Commandement du Front Intérieur a demandé au  couple de mariés d’annuler leur mariage après que des roquettes se sont abattues à proximité du kibboutz où l’évènement devait avoir lieu. A la dernière minute, Rinat Shickler et son fiancé toujours en service dans Tsahal ont finalement décidé de se marier ailleurs : une chose beaucoup plus facile à dire qu’à faire, lorsqu’il s’agit de trouver une nouvelle salle quelques heures de « briser le verre » comme le veut la tradition.

« Le mariage est maintenu, mais pas au même endroit »

Le mariage a bien eu lieu, mais dans le centre du pays

Les témoins des mariés ont prévenu les invités des changements et ont géré les contraintes logistiques d’un tel transfert. Une salle de Petah Tikva, près de Tel Aviv, a été réservée à la dernière minute. Le propriétaire des lieux a déclaré, qui a immédiatement accepté de venir en aide aux fiancés, a déclaré : « Si ne nous sommes pas là les uns pour les autres en temps de guerre, qui le sera ? « 

 Lire la suite sur http://tsahal.fr/2012/06/26/un-mariage-sous-les-roquettes/

Publié dans Israël

Commenter cet article