Un "œil sur la planète" ou deux yeux sur Goebbels? par Léon Rozenbaum

Publié le par danilette

 

 

 

Que se passe-t-il en France? Voici que la chaîne publique de télévision France2 passe toutes les bornes de la décence et se livre dans l'émission "un œil sur la planète", à une attaque contre Israël, l'Etat souverain des Juifs avec une mauvaise foi, une série de manipulations, de mensonges, de fabrications, d'accusations iniques, de calomnies, de réécritures de l'Histoire et de mensonges par omission qui ne peuvent qu'évoquer à l'âge de la télévision de masse, le cinéma inspiré par Goebbels, le Ministre de la propagande nazie, dont l'effet fut si dévastateur dans les année 40 du vingtième siècle. 

Certes, il faut remarquer que les positions anti-israéliennes des médias français et spécialement de France2, n'ont rien de nouveau. Voilà des années que le franco-israélien Charles ENDERLIN a choisi depuis Jérusalem la putasserie alimentaire: il vend chaque jour, de sa voix grave et profonde, sa moisson de mensonges sur Israël à des gens qui en sont friands. Il reçoit en échange un statut financier, professionnel et honorifique (la légion d'honneur!) pour ces déloyaux services. 

Cela doit lui paraître plus valorisant que la situation de modeste journaliste de Kol Israël en langue française qui était la sienne lorsque l'auteur de ces lignes l'a connu…Je suis de ceux qui ont l'audace de penser qu'il a tort. S'il avait accepté comme tant d'entre nous de défendre la vérité, son pays et son peuple au prix de la renonciation à d'évidents avantages matériels et d'une éphémère célébrité fondée en dernière analyse sur la trahison des siens, il n'aurait pas déshonoré son titre d'officier de l'Armée de Défense d'Israël. Parce que sans son travail de sape sur des années, Il n'y aurait pas eu, la semaine dernière, la diffusion catastrophique par France2 de l'émission à la Goebbels "un œil sur la planète"! 

Mais il est loin d'être le seul. Le fonctionnement pervers des correspondants de presse occidentaux a été mille fois décrit: leur enfermement physique et intellectuel à l'Hôtel "American Colony" rue Salah-E-Din à Jérusalem, leur servilité à l'égard du Fatah et du Hamas, leur nullité historique, leur "a-priori" et leur manque de courage à évoquer la réalité qu'ils ont devant les yeux plutôt que ce que leurs commanditaires attendent, et qui est de quoi nourrir la haine d'Israël. 

Mais pour qui, en fin de compte, un tel débordement de haine mensongère est-il le plus dommageable?
Certes, la diffamation est grave pour ceux qui sont diffamés, le Peuple et l'Etat d'Israël. Mais il est bien évident que le dommage est encore beaucoup plus grand chez le diffamateur lui-même. Les sociétés européennes sont à l'évidence malades et la société française est parmi les plus malades.

Depuis ce qu'ils appellent pudiquement "le choc pétrolier" et qui est en réalité le chantage arabe au pétrole en 1973, les Européens ont vendu leur âme.

Lire la suite de l'article sur le site de l'auteur

 

Publié dans Léon Rozenbaum

Commenter cet article