Une souka, des soukot, Hannah

Publié le par danilette

Lire l'article en entier sur http://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2012/10/01/une-souka-des-soukot/

Vous vous doutiez bien qu’ après avoir publié bien sagement un article sur le mois de Tichri, un sur Rosh Hashana et un sur Kippour, j’allais en écrire un sur  Soukot, eh bien, vous ne vous êtes pas trompés !

Nous sommes arrivés a Soukot, la fête des cabanes. Mais pas n’importe quelle cabane, pas une cabane en rondins construite pour résister aux tempêtes, non une cabane dont le toit est composé de branches de palmier, laissant passer la lumière et la pluie eventuellement. Et tout cela pour que nous nous rappelions combien étaient précaires nos cabanes quand nous étions dans le Sinaï après notre sortie d’Égypte,  protégés seulement (!) par la nuée et la colonne de feu.

Pendant 8 jours nous allons manger dans notre souka et même y dormir. En France ce n’est pas possible, mais ici bien sûr que si. Mes petites filles aiment bien prendre leur sac de couchage pour dormir dans la souka.

Sauf que.. . il a un peu plu cet après midi sur le Golan et on annonce tiftouf sur Jérusalem pour cette nuit.

Ah tiftouf ! Pluies éparses qui annoncent l’automne. Ce n’est pas encore le Yoré, la première vraie pluie de l’automne mais c’est un bon signe.

En Israël, soukot c’est un événement qui dure 7 jours : les cabanes fleurissent partout y compris dans la cour des immeubles et donnent au pays un air de gaîté un peu branlante.

Il y en a pour tous les goûts et de toutes les tailles.

En voici une pour famille nombreuse  et bien décorée:

Une…légèrement déglinguée :

Des trottoirs parsemés de soukot :

LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE

Publié dans Monde juif

Commenter cet article