Vision de pionniers (2) De Jérusalem, Pasteur Gérald Fruhinsholz

Publié le par danilette

Source

De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ



sde eliyahou
Avec des terres achetées par le KKL aux Templiers allemands, le kibboutz Sdé Eliyahou s'est créé en 1939 "en une nuit" (1)  à la barbe des Britanniques, et sous le feu des Arabes s'opposant à l'édification des villages israéliens. En plus de l'hostilité des hommes, les pionniers juifs ont dû affronter le manque de salubrité, la malaria, et des conditions climatiques terribles : un froid hivernal - 0° et une chaleur en été dépassant 40°. Il fallait une foi chevillée au corps pour vivre dans ces conditions, et être animé d'une vraie vision.
biotour

 

Sdé Eliyahou, situé dans la vallée du Jourdain et proche de Bet Shean, est issu du courage de ces pionniers dont plusieurs sont morts de maladie ou sous les balles ennemies. Le kibboutz est aujourd'hui à la pointe de la bio-technologie, et capable de proposer au monde des solutions dans de nombreux domaines. Abritant quelques 300 membres et autant d'enfants, la communauté (2) combine d'une manière harmonieuse, les principes de vie religieuse selon la Torah, et les exigences d'une vie de kibboutz liée au travail de la terre.  

 

Le secteur "Bio-Bee"

abeillesSdé Eliyahou est spécialisé dans le domaine Bio, en hébreuorganiL'agriculture organi vise à empêcher l'utilisation de produits chimiques tels les insecticides ou les pesticides, mais également à trouver les moyens naturels pour faciliter le développement des cultures. Ici par exemple, on élève toutes sortes d'animaux devenus les alliés de l'homme :

  • des "prédateurs" - araignées, pucerons... - pour éliminer les insectes nuisibles dévoreurs des fruits et légumes ;
  • des mouches mâles stérilisées pour tenter de diminuer les dégâts amenés par les larves destructrices des cultures - Rivka, notre interlocutrice française, s'occupe ainsi de millions de mouches en sachets transportables, exportables pour l'étranger ; Bio-Bee possède d'ailleurs des succursales à l'étranger, au Chili, en Turquie ;
  • des abeilles musclées (sortes de bourdons, solides et bien acclimatés) pour la pollinisation dans les serres. Lorsque l'on sait combien dans le monde, les abeilles meurent, voilà un bon concept... 
  • des chouettes pour éradiquer les rats et autres mulots destructeurs des cultures,
  • des ânes pour tondre l'herbe dans les palmeraies. Les dattes comme tous les autres fruits et légumes sont naturellement "bio", avec le label de la petite abeille ;
  • des poissons en bassins avec des méthodes spéciales économiques en eau,
  • des vaches laitières (40 litres/jour) - la championne se trouve au kibboutz voisin : 80 litres/jour !bio-bee2
Les chercheurs de Bio-Bee sont très attentifs dans leur production à ne pas provoquer de déséquilibre d'espèces. Il s'agit juste d'amplifier le phénomène de lutte naturelle. Sur les 35 000 hectares d'espaces verts naturels, de serres et de chambres spécialement aménagées, les insectes prolifèrent naturellement, se reproduisent, se multiplient - les conditions climatiques idéales à leurs développement sont réunies dans cette région proche de la Jordanie. Sachons d'ailleurs que les Palestiniens, les Jordaniens et autres pays arabes, apprécient de bénéficier des innovations israéliennes !

 

Israël, laboratoire du monde !

Les idées audacieuses sont dans l'air en Israël. En effet il possède le plus haut taux de brevets par habitant au monde, la plus grande concentration de start-up (entreprises à fort potentiel de croissance) de la planète, le plus grand pourcentage du PIB investi en recherche et développement. 

Comme dit la Bible, le peuple juif et Israël en tant que nation, sont déjà "une lumière pour le monde". A l'heure où le monde s'inquiète pour la santé du globe, il serait bon de faire confiance à l'Etat hébreu, plutôt que de s'inquiéter de ses constructions... Cette nation a encore beaucoup à apporter à l'humanité !


  http://www.shalom-israel.info/

Publié dans Israël

Commenter cet article