Yoël : Un héros d’Israël face à une situation scandaleuse, Pat Quartier

Publié le par danilette

 Sur le site parolevolee.com

 

Yoël : Un héros d’Israël face à une situation scandaleuse

courage1Cette video, exceptionnelle vous fera connaître  un vrai héros, un gardien dont Israel  peut  s'enorgueuillir: 

Il s'appelle Yoel Zilberman. Il prend la parole pour raconter son parcours de défense de la Terre d'Israel et ses initiatives les plus glorieuses, en butte à l'indifférence, voire l'hostilité incroyable des autorités israéliennes.
La situation peu connue, est extrêmement grave : les arabes bédouins multiplient depuis des années les actes de violence, les vols et exactions en tous genres sur les fermiers israéliens pour les pousser à la ruine, au désespoir dans le but de les  forcer à abandonner leurs terres. Les medias officiels font silence sur cette question au mépris de la population  israélienne. Une bonne raison de s'insurger et de diffuser. Lire la suite


Caroline Glick a parlé de ce problème dans une excellente analyse il y a quelques semaines LIRE L'ARTICLE
[...] Les Juifs se voient refuser leurs droits élémentaires à la propriété et à la protection tandis qu’en vertu de la loi, les Arabes sont non seulement protégés mais ils sont à l'abri de poursuites s’ils ne respectent pas la loi du pays.

[...] Prenez par exemple le sort de Yéhouda Marmor, descendant de trois générations d'éleveurs de basse Galilée qui possède un troupeau de 220 bovins. Durant les huit dernières années, lui et son ranch ont été régulièrement attaqué par un gang de voleurs de bétail et de squatters du clan Bashir. Le clan est originaire des villages arabes autour du Moshav Tzipori à environ 40 kilomètres de la ville de Yavniel.

Marmor a déclaré que des membres du clan lui ont tiré dessus alors qu'il tentait de les empêcher de voler son bétail en 2002. Six heures après avoir témoigné contre eux au tribunal, 2000 dounams de ses terres de pâturage ont été incendiés. Il a souffert de vol de bétail de façon récurente, tous les deux à trois mois depuis huit ans. Il y a deux ans, 7 km de clôture autour de ses pâturages ont été détruits. Marmor a déposé une longue liste de plaintes contre le clan Bashir. La police a clos toutes les enquêtes pour des raisons de manque d'intérêt public ou de manque de preuves.

Marmor s'est rendu au tribunal pour obtenir une ordonnance restrictive contre le clan. La police a refusé de l'appliquer.

Une simple visite au ranch Marmor qui surplombe la vallée de Jézréel, le long du lac de Tibériade vous convainc de son importance stratégique militaire. De plus en plus de Juifs comme Armor quitte l'élevage et permettent aux voleurs de terres arabes d'envahir leurs propriétés en raison du manque de protection policière ou du manque d'exécutions judiciaires de leurs droits. La nécessité de défendre ce qui reste s'impose de jour en jour. Si Marmor est en mesure de poursuivre son activité c’est grâce aux efforts des bénévoles de la Nouvelle Garde israélienne, une organisation de volontaires créée il y a trois ans par les fils des agriculteurs et des éleveurs qui se sont regroupés afin de protéger les moyens de subsistance de leurs parents et remédient à l’inaction de la police.

Prenez Ilan Milles de Névé Atid dans les hauteurs du Golan. Pendant sept ans, il a travaillé à réaliser son rêve de construire un marché de produits agricoles à l'entrée du parc national du Mont Hermon.

Il a reçu tous les permis et autorisations, il a récolté l'argent et il était prêt à commencer à travailler au début de l'année. Mais avant que les entrepreneurs ne commencent à travailler, des Druzes pro-syriens des villages voisins ont décidé qu'ils voulaient s’approprier de son projet. Donc ils ont menacé l'entrepreneur. Les nombreuses tentatives de compromis avec les Druzes ayant échoué, Milles s'est tourné vers Regavim, un groupe à but non lucratif qui essaye de protéger les droits fonciers des Juifs auprès du gouvernement". LIRE L'ARTICLE EN ENTIER

 

Publié dans Israël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article